otrante

 

 

Synopsis

Horace Walpole a présenté la première édition du Château d'Otrante comme la traduction d'un manuscrit italien.

L'histoire commence par la mort de Conrad, tué par la chute d'un casque géant le jour où  il devait épouser Isabella. Pour des raisons politiques et de pouvoir, le père de Conrad, Manfred, Prince d'Otrante, décide d'épouser lui-même Isabella, et pour ce faire, il doit divorcer de sa femme, Hippolita. Dans le même temps, une prophécie stipule que le château sera perdu lorsque le véritable héritier sera connu, et l'imposture de Manfred mise à jour. Le mariage de Manfred et Isabella se trouve repoussé par des événements surnaturels qui aideront la jeune fille et qui permettront de dévoiler le véritable Prince d'Otrante.


Premier roman gothique, Le Château d'Otrante à donner les critères de ce nouveau genre, qui a fait fureur à la fin du 18ème siècle et au début du 20ème siècle.

Sans vous faire un cours sur le roman gothique, je vais tout de même préciser les caractéristiques principales du roman gothique. Le roman gothique est né du mouvement du Gothic Revival en architecture au 18ème siècle. Le roman gothique se base donc sur un élément architectural prépondérant : le château. Le Château d'Otrante est donc un roman gothique et comme son titre l'indique, le château est le "personnage" principal du roman. Ensuite, le roman gothique se définit par la présence d'un manichéisme évident, le vilain et la jeune vierge innocente, qui devra subir bien des épreuves et qui essaiera bien entendu de prendre la fuite dans les fins fonds labyrinthiques du château. Autre point absolument essentiel est la présence du surnaturel. Dans le cas du Château d'Otrante, c'est la présence de fantôme et le château qui vit en quelque sorte et fera sortir la vérité. Bien entendu, les thèmes du gothique sont particuliers : violence, inceste, torture, etc. 

Je n'avais jamais lu de romans gothiques auparavant. Et je n'ai pas aimé plus que ça Le Château d'Otrante. Je n'ai pas détesté non plus, mais ça ne m'a fait ni chaud ni froid. Le Château d'Otrante est le premier roman gothique et a introduit les caractéristiques du genre, mais le tout prend plutôt un air de comédie au final plutôt que de tragédies. La poursuite dans les couloirs du château, la jeune vierge qui fuit le vieux pervers, ça donne une impression à la Benny Hill si vous voulez mon avis.

Je n'ai donc pas vraiment été convaincue par Le Château d'Otrante, et pas plus par LE roman gothique par excellence Le Moine, mais je vous en parlerai plus tard. En revanche, je serais curieuse de voir de mes propres yeux la demeure de Horace Walpole sur une architecture gothique, Strawberry Hill...